Alassane Ouattara : « Tous pourront se porter candidats » à la présidentielle de 2020

Par RFI

Dans son traditionnel discours à la veille de la fête nationale ivoirienne, Alassane Ouattara est revenu sur les nombreux dossiers brûlants qui agitent le pays. Le chef de l’État est revenu sur les mutineries, la zizanie politique au sein de la coalition au pouvoir et les questions économiques sociales avec un seul mot d’ordre, « rester unis ».

C’est tout d’abord sur le thème de la sécurité que le chef de l’État a débuté son discours télévisé, ce dimanche 6 août. Sur cette question cruciale qui a défrayé la chronique, entre mutineries du printemps et braquages de l’été, le président ivoirien a affiché sa fermeté contre tout soldat qui commettrait des manquements à la discipline et contre les braquages, « qui doivent être éradiqués ».

Sur le plan social, il s’agit, pour Alassane Ouattara, de privilégier la concertation et de faire en sorte que les usagers des services publics « ne soient pas les victimes collatérales » d’un conflit qui oppose État et syndicats, en attendant un accord.

 

Leave a Comment

*