Cameroun: 50 milliards FCFA pour organiser des élections en 2018

Dans le cadre de la finalisation de l’avant-projet de la loi de finances 2018, la présidence de la République du Cameroun confirme qu’il y aura bel et bien des élections politiques l’année prochaine.

Dans une correspondance datée du 20 novembre 2017, le secrétaire général à la présidence de la République (SG-PR), Ferdinand Ngoh Ngoh, a répercuté à son homologue de la primature, l’instruction présidentielle de « porter de 35 milliards de francs CFA à 50 milliards de francs CFA, l’enveloppe prévue pour le budget des élections ». Dans sa correspondance, le SG-PR, s’est gardé de préciser les différents scrutins qui seront organisés. Mais l’on sait, qu’au regard de la loi, il est prévu au moins les municipales et législatives, ainsi que la présidentielle.

Un montant de 50 milliards FCFA couvrirait largement l’organisation matérielle de toutes les élections prévues en 2018. Car, en comparaison, l’on se souvient que dans le cadre de l’organisation de la dernière présidentielle, le 9 octobre 2011, un budget d’environ 21 milliards de francs CFA avait été élaboré et financé entièrement par les ressources propres de l’Etat du Cameroun.

Pour le double scrutin législatif et municipal du 30 septembre 2013, qui aurait dû se tenir en 2011, un budget de 12 milliards de francs CFA avait été débloqué par étapes successives, par le ministère des Finances. Tous ces scrutins avaient alors englouti, globalement, un montant de 33 milliards de francs CFA.

Leave a Comment

*