Congo-Brazzaville: Destruction des passeports diplomatiques déclassés

Par ROSIE TSHANDA

C’est une première dans l’histoire de la diplomatie congolaise. Près de 11.600 passeports diplomatiques sécurisés mais non biométriques ont été ainsi détruits au sein du Ministère des Affaires Étrangères et de la Coopération internationale, jeudi 17 Août.

Déclassés pour cause de non-conformité aux normes fixées par la Communauté Économique et Monétaire des Etats de l’Afrique Centrale CEMAC dont le Congo fait partie.

Emis en 2014 avant l’entrée en vigueur du passeport biométrique, ces passeports ont été l’objet d’un trafic frauduleux au niveau du Ministère des Affaires Etrangères, amenant ainsi  les autorités congolaises à ouvrir une enquête sur ce dossier, dossier qui suit actuellement son cours et dont les résultats sont attendus dans les prochains mois, à en croire les autorités congolaises.

Cette destruction s’est déroulée en présence de certains ambassadeurs et membres du corps diplomatique présents au Congo, comme la France qui est liée au Congo par un accord qui exempte les détenteurs des passeports diplomatiques des visas d’entrée sur son territoire.

Leave a Comment

*