Côte d’Ivoire : Le chef d’Etat-major général des armées appelle les mutins à déposer les armes

La presse annonce ce matin une opération militaire de « rétablissement de l’ordre » lancée par les forces gouvernementales ivoiriennes hier dimanche en réponse aux soldats mutins qui réclament le paiement de primes.

Dans un communiqué publié hier dimanche, le chef d’état-major de l’armée, le général Sékou Touré, qualifie « ces actes d’une extrême gravité [et] contraires à la mission de protection assignée aux forces armées. En conséquence, une opération militaire est en cours pour rétablir l’ordre ».

Pour rappel, un contingent de 8 400 anciens rebelles intégrés dans l’armée ivoirienne avait lancé une mutinerie en janvier 2017 pour réclamer des primes en guise de leur soutien au président Alassane Ouattara lors de la crise post-électorale de 2010-2011 contre l’ex-président Laurent Gbagbo. Suite à cette mutinerie, ils ont obtenu de la part du gouvernement le versement de 5 millions de francs CFA équivalant à 7.500 euros. Ils réclament actuellement les reliquats des primes exigées. Il convient de noter qu’à l’époque, ils réclamaient pour chacun d’eux 12 millions de francs CFA de primes, soient l’équivalent de 18.000 euros.

Leave a Comment

*