Internet : Transférer des données à très haut débit par la lumière (Li-fi)

La lumière sera peut-être la technologie qui remplacera la fibre optique dans le transfert de données à très haute vitesse. Bien que l’idée d’utiliser de la lumière (Li-Fi), en intérieur, pour acheminer des données ne soit pas nouvelle, l’innovation d’une équipe de physiciens européens basés au Royaume-Uni, en Allemagne, en Nouvelle-Zélande et au Canada réside en ceci qu’elle réussi  à acheminer des données à très haut débit avec de la lumière en zone urbaine.

L’expérience publiée le 26 octobre dernier dans le journal Sciences Advances,  a été rendu possible grâce à la lumière « torsadée ». Elle a permis de transférer des données à une vitesse équivalente à celle de la fibre optique, sans aucune perte. Le principe de la lumière « torsadée », la revue scientifique indique qu’il consiste à « tordre » les photons afin d’emmagasiner plus d’informations que la simple relation binaire actuelle de la fibre. La torsion elle, se produit en faisant passer ces particules individuelles de lumière à travers un type d’hologramme spécial, plongeant ainsi les photons dans un état connue sous le nom de « moment angulaire optique ».

Conscients que ce type de transmission est sensible aux mauvaises conditions climatiques et atmosphériques, le test des physiciens européens sur 1,6 km, à Earlangen en Allemagne, dans un environnement ouvert composé de nombreux immeubles et gratte-ciels, les physiciens ont examiné un ensemble de points techniques pour viabiliser ce mode de transfert d’information.

La solution, mieux développée dans un contexte de course à la 5G pourrait sur le long terme, aider les opérateurs télécoms à réaliser des économies conséquentes. Le déploiement des réseaux de fibre optique demeure coûteux. La lumière « torsadée » pourrait aussi marquée la fin de l’enclavement de nombreuses régions du monde, notamment l’Afrique, où l’acheminement et le déploiement d’équipements télécoms demeurent difficiles.

Leave a Comment

*