Maroc : le ministère de l’Éducation nationale ordonne la réforme des manuels islamiques

Les manuels qui ont dénigré la philosophie seront « nettoyés » à la rentrée prochaine. C’est la première action de réforme du nouveau ministre de l’Éducation nationale, Mohamed Hassad.

Fin de la polémique entre le ministère de l’Éducation nationale et l’Association marocaine des enseignants de philosophie (Amep). Au terme d’une réunion qui a eu lieu le vendredi 7 avril, le ministère a décidé de réviser les manuels d’éducation islamique qui avaient diffamé la philosophie en avançant qu’elle était « contraire à l’islam ».

Une réforme plus large

La réunion était chapeautée par Fouad Chafiki, directeur des Curriculas et des programmes scolaires au Ministère de l’Éducation nationale. C’est la toute première action de réforme de Mohamed Hassad, fraîchement nommé à la tête d’un département à problèmes et qui absorbe près du quart du budget général de l’État.

« Le ministère a décidé de revoir tous les manuels scolaires d’éducation islamique du secondaire et pas uniquement le manuel qui a posé problème », précise à Jeune Afrique Abdelkarim Safir, président de l’Amep.

Leave a Comment

*