Omar Ba, le peintre dakarois qui a réussi à Genève, au culot

JEUNE AFRIQUE

Issu d’un quartier populaire de Dakar, ce peintre de 40 ans installé en Suisse a acquis une reconnaissance internationale.

Rejoindre l’atelier d’Omar Ba a tout du parcours du combattant ! Bien loin des rives du Léman, dont les eaux scintillent sous les étoiles des hôtels de standing, l’artiste sénégalais s’est installé aux limites de Genève, en direction de la frontière française toute proche, dans la grisaille d’une zone commerciale aux bâtiments cubiques et anonymes. Seul point de repère, un numéro 43, taille XXL, dont les néons rouges accrochés au mur en béton tranchent un peu avec la monotonie des lieux. Même passé le sas d’entrée, le long couloir fait penser à la galerie d’un bunker. Jusqu’à ce qu’une porte s’ouvre sur le sourire d’Omar Ba, aussi large que ses épaules dignes d’une troisième ligne de rugby.

Hommage aux femmes d’Afrique

Quelques minutes à peine et la Suisse est déjà loin, pour laisser place à un territoire aux contours plus confus sous les volutes âcres d’encens. Bestiaire africain suspendu aux cloisons, meubles laqués écarlates d’Extrême-Orient, tapis persans un peu élimés pour habiller les sols nus couleur de ciment. Le monde d’Omar. Son chez-lui, au sens propre, puisque c’est dans son atelier que vit l’artiste peintre. Quand il n’est pas à Dakar auprès des siens ou à sillonner la planète pour accompagner ses toiles. Avant de s’envoler pour quelques jours à Madrid, il est justement à l’ouvrage, sur son exposition prochaine à Bruxelles. Lire la suite…

Leave a Comment

*