RDC: D’anciens combattants démobilisés contribuent au développement de leurs milieux

Dans la province du Haut Katanga, ils sont environ 250 anciens combattants venus des bases militaires de Kitona, au Congo Central et de Kamina (Katanga). Après leur réinsérés dans leurs milieux d’origine, à savoir Mitwaba, Pweto et la ville de Likasi, ces hommes ont commencé à prendre part aux activités de développement de leurs communautés.

A Lubumbashi, le bureau de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) s’en félicite.  Michel Ndongo, chef de bureau, a fait ce constat après la mission d’évaluation qu’il a effectuée dans ces territoires :

« Nous avons reçu les  témoignages des chefs  des villages, des chefs  des chefferies  et des communautés qui renseignent que ces ex-combattants se comportent bien. Et  surtout, ils se tiennent à l’écart des groupes  armés qui prolifèrent maintenant dans le territoire de Pweto. Ils sont une équipe  de 45  à Pweto et 58 dans le territoire de Mitwaba. Ils ont reçu des kits de réinsertion constitués de semences pour ceux de l’agriculture. Noyaux de chèvres et de porcs pour ceux de l’élevage et des engins de pêche composés de filets et de pirogues, et les communautés sont satisfaites du fruit de leur travail », rapporte Michel Ndongo, approché par Radio Okapi.

 

Leave a Comment

*