Revue de presse de la RDC du 11 août

Ce vendredi dans les journaux de Kinshasa il y a comme un air de bilan et d’évaluation. C’est ainsi que concernant l’accord du 31 décembre en Rdc. Actualité.cd écrit : « Le Réseau pour la Réforme du Secteur de Sécurité et de Justice en partenariat avec l’Action Contre l’Impunité pour les Droits Humains, le Centre de Recherches et d’Etudes sur l’Etat de Droit en Afrique, le Centre pour la Gouvernance et la Ligue des Électeurs, a rendu public le 6ème rapport du groupe de travail sur le processus de paix en RDC, intitulé : « Mise en œuvre de l’Accord Politique de la Saint-Sylvestre : Où en sommes-nous sept mois après et quelles perspectives ». Le média  se résume en écrivant : « La mise en œuvre de l’Accord du 31 décembre a été calamiteuse pour les sept mois écoulés. Mais le député Patrick Thierry André Kakwata lui invite à une réunion de haut niveau entre La CENI, la CENCO et le Gouvernement pour évaluer cet Accord ». Invitation que relaient Dépêche.cd, le Potentiel et 7 sur 7.cd. L’élu de Kolwezi estime que cette rencontre permettra de décrisper le climat actuel au pays, de fixer l’opinion tant nationale qu’internationale  sur l’évolution de l’opération en cours de constitution du fichier électoral et de la tenue ou pas des élections en 2017.

La police de Rdc avait fait son rapport des violences de lundi à Kinshasa et voila que Actualité.cd écrit : « 27 personnes tuées lundi selon Human Right Watch (HRW), 19 selon la Police (bilan revu à la hausse) ».  Même info également relayée par 7 sur 7.cd.

Scoop Rd.net de son côté a tenté d’évaluer les manques à gagner de la restriction d’internet ces jours en Rdc et une des premières réponses est là, écrit le média: « Restriction de l’Internet en RDC : 35 à 40% de pertes pour les opérateurs en Télécoms ». Et à Scoop Rdc.net de commenter: « Restriction de l’Internet en RDC : opprobre aux ministres de l’Opposition ! »

Elections des gouverneurs de provinces en Rdc. Le député national Jean Marie GAPE MONOKO émet des inquiétudes quant à la tenue de l’élection des gouverneurs et vice gouverneurs  dans le Sud-Ubangi. Dans une interview accordée à Dépêche.cd, ce député dénonce les intimidations de la Majorité présidentielle sur certains députés mais également le non paiement de leurs émoluments, les exposants ainsi à toute forme de corruption possible.

DONATO

Leave a Comment

*