Revue de presse de la RDC du 04 juillet 2017

Dans les journaux de Kinshasa ce mardi vous lirez des lignes sur l’Udps, le parti d’Etienne Tshisekedi et surtout au sujet de son secrétaire général. Le journal l’Avenir par exemple écrit ce jour : Pour les 19 cadres exclus « Depuis le 30ème jour après la mort de Tshisekedi, Kabund n’a plus qualité de représenter l’UDPS », expliquant que dans l’argumentation pour leur défense, ces 19 font remarquer deux choses. Primo, Kabund n’a plus qualité de représenter l’UDPS après la mort du Lider Maximo depuis le 30ème jour suivant le décès d’Étienne Tshisekedi. Secundo, n’ayant aucunement adhéré à un autre parti, ils se considèrent comme membres de l’UDPS et saisissent la Commission de discipline de ce parti par une lettre y déposée, selon eux, depuis fin juin. Fin de citation.

En reaction à une communication attribuée à Jeam Marc Kabund, Forum des As relaie ce qui est présenté comme une réponse : la dernière sortie médiatique du SG de l’UDPS, Jean Marc Kabund, appelant à la désobéissance civile et surtout à ne plus reconnaitre le Raïs comme chef de l’Etat a fait réagir le porte-parole de la famille politique du président Joseph Kabila. Dans une interview à la presse, André-Alain Atundu Liongo estime simplement que « ces dirigeants de l’UDPS ont perdu la boussole ». Ce journal rapporte par ailleurs qu’à l’occasion du 57ème anniversaire de l’indépendance, Félix Tshisekedi appelle les acteurs politiques à dépasser leur ego.

Au sujet du 29e sommet des Chefs d’Etats l’Union Africaine actuellement en Ethiopie, L’Avenir en rapporte les principales articulations, selon le ministre congolais des Affaires Etrangères: « On a abordé la question de la réforme de l’Union Africaine, notamment sur la finance du budget de l’UA ». Pour la situation en RDC, poursuit She Okitundu, le Commissaire de paix a fait un rapport qui n’est pas encore examiné. Ils ont salué le progrès accompli, notamment en matière de dialogue politique nationale. Pour le reste, la RDC a eu une controverse avec l’Union Européenne par rapport à certaines sanctions ciblées adressées à certaines autorités de notre pays.» Je vous rappelle, continue le ministre congolais, que nous ne sommes pas membre de l’UE. Entre l’UE et la RDC, c’est une relation de partenariat et non de relation de subordination.

Leave a Comment

*