G5 Sahel : IBK relance la force conjointe au Sahel

G5 Sahel : IBK relance la force conjointe au Sahel

Par BAKALA KANE Les ministres de la défense et des responsables des armées du G5 sahel en conclave cette fin de semaine à Bamako au lendemain du périple du président malien Ibrahima Boubacar Keita au Tchad, au Niger et au Burkina Faso. Une première réponse à cette course contre la montre du président du G5 Sahel pour amener ses homologues à parler le même langage et agir ensemble pour vaincre le terrorisme islamiste dans cette…

Lire la suite

Burkina Faso : l’attaque terroriste interpelle la force conjointe du G5 Sahel

Burkina Faso : l’attaque terroriste interpelle la force conjointe du G5 Sahel

Par BAKALA KANE L’attaque fin de semaine dernière, d’un restaurant au cœur de la capitale du Burkina Faso par des terroristes et qui a fait 18 morts, dont un français et une quinzaine de blessés provisoirement, suscite émotion et indignation des observateurs. Au delà de cette barbarie calculée, c’est la sécurité au Sahel, notamment l’efficacité du G5 Sahel dans les renseignements pour mener des opérations rapides contre les jihadistes qui est indexée. Cet attentat, le…

Lire la suite

Parution de l’ouvrage « Démocratie versus populisme : le Burkina Faso en danger »

Parution de l’ouvrage « Démocratie versus populisme : le Burkina Faso en danger »

Publié aux Editions du Net, cet ouvrage de 208 pages consacré à l’analyse de la crise burkinabé actuelle, vient compléter la liste des œuvres du très fécond Franklin Nyamsi, professeur de Philosophie à l’Université de Rouen (France). Il est préfacé par le journaliste et écrivain de renom Ernest De Saint-Sauveur Foua, ancien Président de l’Association des Ecrivains de Côte d’Ivoire. Biographie et résumé Né en 1972 à Sakbayémé au Cameroun, Franklin Nyamsi est citoyen adoptif…

Lire la suite

Burkina Faso : 10 milliards de francs CFA pour financer les entrepreneurs

Burkina Faso : 10 milliards de francs CFA pour financer les entrepreneurs

Selon les informations de Jeune Afrique, l’exécutif burkinabè a entériné la création d’un fonds annuel de deux milliards de francs CFA sur cinq ans pour financer les start-up du pays. Il espère doper l’innovation et créer in fine environ 500 petites et moyennes entreprises. C’est un ballon d’essai que le gouvernement du Premier ministre Paul Kaba Thiéba lance et qui pourrait révolutionner l’accès des start-up aux ressources financières. Désormais, l’exécutif va consacrer deux milliards de…

Lire la suite