Toto Jekyll & Nama Hide, Acte III « La séparation des corps »

(A la lisière de leurs champs, Toto Jekyll et Nama Hide, deux vieilles connaissances, échangent bruyamment, au coeur de la savane du Westland. On entend en fond sonore, le tam-tam des jours funèbres)

ACTE III, LA SÉPARATION DES CORPS

Toto Jekyll: Quand je pense que je t’ai cru. Tu m’as dit: “2020, c’est pour toi”
Nama Hide: Cher ami, je connais ta passion pour le vin rouge, toutes marques confondues. Du Castillo de Liria, du Vino de Tinto au rugueux Valpierre. Donc, je t’ai bien dit: “2000 vins, c’est pour toi.” Tu as mal orthographié ma phrase dans ta tête. Moi, je n’ai pourtant rien écrit! J’ai tout juste dit!
Toto Jekyll: D’où sors-tu ton histoire de vins là? Tu te fous de moi? Notre deal était clair: en 2020, c’était à moi de revenir dans la gestion du gros champ. Tu me l’as dit. Je l’ai bien entendu. je l’ai répété devant toi et tu ne m’as jamais contredit! J’ai même été le dire à bon nombre de nos amis, en ta propre présence. Je l’ai dit dans toutes les radiotélévisions du Westland. je l’ai dit à Paris. A Londres, à Washington. A Dakar, à Johannesbourg, et même à Abidjan, je l’ai même chanté en dormant! Et toi tu me dis que c’était juste une histoire de me donner 2000 vins à boire et non de me rendre le gros champ en 2020?
Nama Hide: Cher ami, moi j’ai étudié les chiffres à l’Ecole. Pas la théorie générale du droit. Encore moins la métaphysique. Je ne sais pas comment on peut redonner le pouvoir à quelqu’un avec qui on le partage déjà.
Toto Jekyll: Avant notre deal, te souvient-il que nous étions trois à nous disputer le gros champ? Te souvient-il que tu n’as pu gérer le gros champ que parce que j’ai choisi de te soutenir et de rompre avec notre frère Toubal Godo?
Nama Hide: Quelle mémoire courte, Toto Jekyll! Toubal Godo, ce roublard, ce boulanger, ce loubard en toge de conteur, a détruit nos plantations respectives. IL a tué nos ouvriers. Violé nos filles pubères. Souvent volé nos maigres récoltes, qu’il a dilapidées dans des orgies et beuveries homériques. IL nous avait tous contraints à l’exil. Comment peux-tu comparer avec ce monstre, quelqu’un comme moi, qui partage le gros champ avec toi depuis le premier jour?
Toto Jekyll: Les affaires sont les affaires. Un vrai planteur n’a qu’une règle: la saine appréciation des réalités. Et même, s’il le faut, l’art de l’impossible! Je te préviens! Tu ne me rouleras pas impunément dans la farine! Si tu ne me laisses pas jouir des fastes suprêmes du gros champ, j’irai chercher des forces ailleurs pour te faire entendre raison!
Nama Hide: Je ne te savais pas capable de tant d’amnésie! Encore moins, j’imaginais que tu pourrais de nouveau te vautrer dans les vomissures de ce Toubal Godo! Tout çà pour çà: jouir des fastes du gros champ en 2020, alors même que je te garantis des caves à 2000 vins en permanence! Cher ami, un “tiens” vaut mieux que deux “tu l’auras”. Entends raison, reste avec moi. Jouissons ensemble des fastes du gros champ. Ne tente pas l’aventure de trop avec ces gens sans foi ni loi!
Toto Jekyll: Tu ne me laisses pas le choix. Nos corps sont désormais séparés, puisque nos coeurs ne s’entendent plus! Que chacun batte le rappel de ses troupes et de ses alliés. Celui qui aura la meilleure alliance prendra les rênes du champ suprême. J’ai consulté trois charlatans, cinq marabouts et sept mystiques. Tous s’accordent à me dire: “2020, c’est pour toi!” Bon vent, Nama Hide!
Nama Hide: Bon vent, cher ami. Réfléchis. Ne fais pas de bêtise!
(Ils se séparent. On entend en fond sonore, les cloches d’une Eglise et l’Appel d’un muezzin, qui s’enchevêtrent dans le grand silence de la savane.)
FIN DE L’ACTE III

Leave a Comment

*