Mauritanie : Des citoyens favorables au troisième mandat de Ould Aziz

Par BAKALA KANE

En Mauritanie, contrairement à la plupart des pays africains, des citoyens sont favorables au troisième mandat de Ould Aziz. En effet, des manifestants en grande majorité des femmes se sont rassemblés cette fin de semaine devant le palais de Nouakchott alors que le président rentrait de la conférence des donateurs du G5 à Bruxelles. Ils réclamaient un troisième mandat pour Ould Aziz. Ce n’est pas la première fois qu’une manifestation de cette nature se déroule dans la capitale mauritanienne. Les observateurs s’interrogent sur la manipulation ou l’intoxication de cette demande de plus en plus pressante, contraire à la constitution et aux déclarations mêmes du locataire de la Maison brune.

Alors que le président mauritanien rentrait de Bruxelles où il venait d’assister à la conférence des donateurs du G5 Sahel des citoyens se sont rassemblés devant la grille du palais pour la majorité des femmes pour réclamer un troisième mandat. Une manifestation qui suscite des interrogations et des inquiétudes des observateurs au moment même où Ould Aziz confirme dans un entretien à l’hebdomadaire « Jeune Afrique » le respect de la constitution qui l’interdit de briguer ce mandat. A contrario de cette déclaration il aurait demandé la non publication de cette partie de l’interview.

Une nouvelle posture qui alimente des suspicions considérées par les observateurs comme une partie de poker pour faire durer le suspens et au delà préparer sa succession au sein de l’UPR, le parti de la majorité en pleine restructuration. Manipulation de la femme du président qui inciterait les femmes à descendre dans la rue ou intoxication du régime de Ould Aziz ? Dans les deux cas c’est la démocratie qui prendrait un coup dur. En imposant la réforme constitutionnelle Ould Aziz est capable d’un troisième coup d’Etat. Mais cette fois-ci l’opposition est prête à en découdre jusqu’au bout.La bataille 2019 s’annonce très dure.

 

COMMENTS

Leave a Comment

*