Des Congolais signent le manifeste de création du mouvement Le Congo Mérite Mieux (CMM)

Plusieurs Congolais et personnes d’origine congolaise à travers le monde signent ce jour le manifeste de création du mouvement Le Congo Mérite Mieux (CMM), afin de porter Madame Philo Makiese Sitina à la magistrature suprême en RDC en 2023 et 2028. Le CMM vise l’alternance politique, le strict respect des principes démocratiques universels, la parité homme-femme à tous les niveaux en RDC, et un changement profond et définitif de la gestion de la République pour le mieux-être des filles et fils du Congo.

LE MANIFESTE

58 ans après son accession à l’indépendance, la République Démocratique du Congo, reste plongée dans le sous-développement, sa population croupit dans une misère sans nom, survivant à peine avec moins d’un dollar par jour, pendant que ses dirigeants, inconscients, vivent dans une opulence insolente, insensibles à la descente aux enfers de ce vaste pays au cœur de l’Afrique, doté d’immenses richesses et au potentiel incommensurable.

Deux décennies de guerres et conflits armés ont engendré une dégradation de la situation sécuritaire, transformant la RDC en un terrain de contrebande et un foyer du terrorisme international, où sévissent groupes armés et forces négatives qui ont érigé le viol à grande échelle des filles, femmes et fils du Congo en arme de guerre, pendant que la déliquescence des conditions sociales, aggravée par l’impunité et la corruption généralisée, ont atteint l’inacceptable.

Convaincus qu’il est plus que temps de restaurer la dignité et la fierté du Congo, de sortir les filles et fils de la RDC des conditions infrahumaines dans lesquelles les maintiennent une mauvaise gouvernance et une incapacité notoire à gérer le pays ;

Convaincus que seuls l’alternance politique, le respect des principes de la démocratie et des Droits de l’Homme définis par la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme du 10 décembre 1948 et la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples de 1981, l’avènement d’une nouvelle classe politique véritablement soucieuse du développement de la RDC, peuvent apporter un changement positif notable dans le pays ;

Dès lors,

Nous, Congolais et personnes d’origine congolaise, membres de la diaspora dispersés aux quatre coins du monde et vivant en RDC, avons :

1. Signé ce jour ce manifeste qui consacre la création du mouvement « Le Congo Mérite Mieux » ;
2. Pris l’engagement de contribuer, dans nos espaces respectifs, à mieux faire connaître le parcours, l’engagement et la vision du mouvement « Le Congo Mérite Mieux » et de porter Madame Philo MAKIESE SITINA à la magistrature suprême en RDC, à l’issue des prochaines élections ;
3. Décidé d’utiliser tous nos moyens de communication, nos ressources humaines et matérielles disponibles pour relayer autant que faire se peut, partout dans le monde, les propositions, actions et projets politiques de CMM pour le Congo, l’Afrique et le monde ;
4. Décidé d’être une force de propositions d’actions, d’idées et de projets pour le rayonnement et la pertinence de l’action de Madame Philo MAKIESE SITINA et du mouvement CMM au Congo, en Afrique et dans le monde ;
5. D’accompagner Madame Philo MAKIESE SITINA et le mouvement CMM dans tous les engagements actuels et futurs envisagés ou pris pour l’épanouissement harmonieux de la RDC.

A cet égard, nous publions, à l’intention des opinions nationales et internationales, le présent manifeste afin que nul n’en ignore.

Ont signé le présent manifeste :

1. Alain MUNTUMOSI (Allemagne)
2. Azo MATADI (États-Unis)
3. Bakuikila Demalie NDENGANI (États-Unis)
4. Béatrice NZILI ELEBIA (Belgique)
5. Carine MBAKU NZEBA (France)
6. Channel SHIKU (RDC)
7. Charles MAVUZI (RDC)
8. Christian AMOUR IMANI (RDC)
9. Dan NDENDANI (Irlande)
10. David Eugène BYAMUNGU (RDC)
11. Deborah SAKUMUNU (États-Unis)
12. Dieu WAWAY MUDI (France)
13. Edi NGIZULU (France)
14. Esaïe MAKANZOU PANU (Congo)
15. Gabriel KWAMBAMBA (États-Unis)
16. Jean MUDILA (France)
17. John KABEYA (RDC)
18. Justin DIASILUA KIONGA (RDC)
19. Kasonga TSHILUNDE (RDC)
20. Lucien MUKENGE (Canada)
21. Mamadou DJIBO BAANE-BADIKIRANE (Côte d’Ivoire)
22. Max YAMBA MUSANGU (RDC)
23. Michel MARA BASAULA DIVIDIDI (Belgique)
24. Nancy MANIANGA (France)
25. Noëlla KABEYA (Canada)
26. Par-Dieu MAYENIKINI (Australie)
27. Pascal AMISI KIBANGULA (France)
28. Philo MAKIESE SITINA (France)
29. Remy TSHIHAMBA (États-Unis)
30. Sylvie MAGEMA (Royaume Uni)
31. Yourguy NZUZI NDENGANI (Canada)

Leave a Comment

*